Forum Arielle Queen

Pour tout le monde qui veut parler de la série Arielle Queen ou qui est intéressé.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Marie-Pier Côté et le scandale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lunee
Invité



MessageSujet: Marie-Pier Côté et le scandale   Lun 28 Mai - 18:14

Voilà poster ici ^^

Voici quelques articles :

http://www.cyberpresse.ca/article/20070322/CPARTS02/703220719/1050/CPARTS02
http://www.canoe.com/divertissement/tele-medias/nouvelles/2007/03/27/3845143-jdm.html
http://www.cyberpresse.ca/article/20070313/CPARTS02/703130548/1017/CPARTS

C'est le vrai auteur qui s'était inspiré de Highlander, pas Marie-Pier Côté, qui n'a même pas écrit ce livre... pff
Revenir en haut Aller en bas
Frédéric
Invité



MessageSujet: Re: Marie-Pier Côté et le scandale   Lun 28 Mai - 19:36

IMD a écrit:
Mais moi dans ce que j'ai lu c'est qu'elle s'est un peu inspiré.
C'est ce que j'ai lu.

Si je puis préciser, le "scandale" (appelons les choses par leur nom) a commencé par une simple accusation disant qu'elle s'était inspirée de Highlander. Ça a fait réagir un peu, parce que c'est encore un mitige qui se tient entre l'édition et la fanfiction.

Il y a eu quelques articles, mais sans plus.

Et là, ça a vraiment éclaté. Il y a eu aux nouvelles des paragraphes de "son" livre et d'autres de la fanfiction de Frédéric ... Les deux étaient identiques ; si on avait changé un mot par page, c'était un miracle.

Donc tu as dû lire ces articles disant qu'elle s'était inspirée de Highlander, avant que l'on comprenne l'ampleur de l' "inspiration".
Revenir en haut Aller en bas
Ian
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1047
Age : 20
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Pier Côté et le scandale   Mar 29 Mai - 20:07

J'avais seulement lu le 3e article que Nimda a poster

_________________

Avant tu consommais pour pu souffrir
Maintenant que t'es accroché tu veux juste mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimda
*Votre admin L*
*Votre admin L*
avatar

Féminin
Nombre de messages : 967
Age : 26
Localisation : Dans les nuages ^^
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Marie-Pier Côté et le scandale   Mar 29 Mai - 21:34

Euh...tu veux dire Lunee, moi j'ai rien posté Wink


C'est terrible le plagiat. Je crois que c'est la pire chose que l'on peut faire. Je trouve qu'il faut grandement manquer d'estime de soi ou même de fierté pour soi-même pour agir de la sorte.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alter.forumactif.com
Ian
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1047
Age : 20
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Pier Côté et le scandale   Mar 29 Mai - 21:51

Désolé je me suis tromper, je me mélange souvent dans ma tête c'est Lunee qui poste et je pense que c'est toi

_________________

Avant tu consommais pour pu souffrir
Maintenant que t'es accroché tu veux juste mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deaima
Nouveau Fan
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 29
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: Marie-Pier Côté et le scandale   Lun 4 Juin - 11:19

Honnêtement , ce n'est à 12 ans qu'on écrit un livre ! J'avais des grands doutes sur la véracité de l'auteur. J'espère qu'elle retiendra une bonne leçon , car moi j'en ai retenu une : soyez prudents quand vous mettez vos oeuvres sur le net . Signé-les toujours si c'est des dessins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deaima.blogspot.com
lemaitredechasse
Fan Moyen
Fan Moyen


Masculin
Nombre de messages : 215
Age : 38
Localisation : Trois-Rivières
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Marie-Pier Côté et le scandale   Lun 4 Juin - 16:59

Vous savez que presque tous les éditeurs refusent de publier une oeuvre déjà présente sur le net, en tout ou en partie? Dans les contrats, c'est écrit que l'oeuvre est inédite, ce qui signifie qu'elle n'a jamais été publiée, même pas sur le net. Soyez très prudent quand vous placez un texte sur le web.

M
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mathieufortin.blogspot.com
Milie
*Votre admin Light*
*Votre admin Light*
avatar

Féminin
Nombre de messages : 917
Age : 24
Localisation : Gatineau
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Marie-Pier Côté et le scandale   Lun 4 Juin - 18:05

Si j'aurais été Marie-Pier Côté, j'aurais tellement eu honte de moi même...
Mais bon, au moins, elle l'a avoué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alter.forumactif.com/
Thomas
°MISTER Administrateur°
°MISTER Administrateur°
avatar

Masculin
Nombre de messages : 378
Age : 27
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Pier Côté et le scandale   Lun 4 Juin - 18:07

ben moi, ca me fait assez rire... desole, c'est chien pour elle, mais come on, ca se fait pas de voler le texte de quelqu'un !

_________________
Forever a tale,
Soulmates never die
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/tommyrifkins
Frédéric
Invité



MessageSujet: Re: Marie-Pier Côté et le scandale   Lun 4 Juin - 20:03

lemaitredechasse a écrit:
Vous savez que presque tous les éditeurs refusent de publier une oeuvre déjà présente sur le net, en tout ou en partie? Dans les contrats, c'est écrit que l'oeuvre est inédite, ce qui signifie qu'elle n'a jamais été publiée, même pas sur le net. Soyez très prudent quand vous placez un texte sur le web.

M

Merci pour l'avertissement. Wink

Sinon, eh bien je réponds en vrac à quelques autres messages :

Citation :
Si j'aurais été Marie-Pier Côté, j'aurais tellement eu honte de moi même...
Mais bon, au moins, elle l'a avoué.

Si tu avais été, primo.

Secundo, ça a du être terrible la honte qu'elle a eu, pire encore que ce que tu peux imaginer. Je ne la pardonne pas de son geste, mais ne croyez pas qu'elle n'en a pas eu honte.

J'étais le premier à dire que les amendes que ses parents devaient payer étaient un peu lourdes, mais quand on voit le contrat qu'elle a dû signer avec l'éditeur, on comprend l'ampleur de ce qu'elle a fait. Mon Dieu, continuer malgré tout ça! Il fallait le faire.

Citation :
Honnêtement , ce n'est à 12 ans qu'on écrit un livre ! J'avais des grands doutes sur la véracité de l'auteur. J'espère qu'elle retiendra une bonne leçon , car moi j'en ai retenu une : soyez prudents quand vous mettez vos oeuvres sur le net . Signé-les toujours si c'est des dessins.

Ce n'est pas à 12 ans qu'on écrit un livre? Toute vantardise oubliée, à 12 ans, si mes souvenirs sont bons, j'en avais complété un ou deux. Et je ne suis pas un phénomène, précisons, il doit exister de plus en plus de jeunes auteurs qui auraient été capables de faire quelque chose d'aussi bien que Laura l'Immortelle, sinon quelque chose de meilleur encore. Je ne cesserai jamais de dire qu'il y en a, à cet âge, qui écrivent mieux que d'autres écriront jamais. Et je ne cesserai jamais de penser que ça fait partie du devoir de l'éditeur de googler au moins la première phrase de chaque manuscrit qu'il reçoit d'un nouvel auteur ; peu importe l'âge de l'auteur. Je me trompe, ou c'est une précaution de base?
Revenir en haut Aller en bas
Lunee
Invité



MessageSujet: Re: Marie-Pier Côté et le scandale   Lun 4 Juin - 20:28

Je suis d'accord avec Frédérik sur ce forum. J'ai un forum de JDR présentement, et il dure depuis plus de quatre ou cinq ans (sur plusieurs versions). Mes deux meilleures joueuses, je suis fière de l'avouer, sont mêmes meilleures que moi. Et quand elles ont commencés à jouer, elle n'avait que onze et douze ans! Alors, ce n'est pas l'âge qu'il faut considérer, certains sont probablement réellement douer. Seulement, il faut que les éditeurs fassent leur travail, vérifiée la véracité de ces faits.
Revenir en haut Aller en bas
lemaitredechasse
Fan Moyen
Fan Moyen


Masculin
Nombre de messages : 215
Age : 38
Localisation : Trois-Rivières
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Marie-Pier Côté et le scandale   Lun 4 Juin - 22:36

Ce qui manque souvent aux jeunes auteurs (jeunes pas seulement dans l'âge, mais aussi dans l'expérience) c'est la capacité à décrire des actions dans le détail et à avoir une vue autant globale que particulière sur des événements et des personnages.

Et pour ce qui est de googler... ça ne devrait pas être nécessaire, car dans le contrat, c'est bien spécifé que l'oeuvre est de l'auteur. S'il signe un tel contrat et que c'est faux, l'éditeur possède tout le loisir de poursuivre l'auteur et de se faire rembourser toutes les sommes qui ont été versées à l'auteur (en plus des frais encourrus par la production du roman, même si ce dernier point est discutable).

M
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mathieufortin.blogspot.com
Frédéric
Invité



MessageSujet: Re: Marie-Pier Côté et le scandale   Mer 6 Juin - 19:17

lemaitredechasse a écrit:
Ce qui manque souvent aux jeunes auteurs (jeunes pas seulement dans l'âge, mais aussi dans l'expérience) c'est la capacité à décrire des actions dans le détail et à avoir une vue autant globale que particulière sur des événements et des personnages.

Et pour ce qui est de googler... ça ne devrait pas être nécessaire, car dans le contrat, c'est bien spécifé que l'oeuvre est de l'auteur. S'il signe un tel contrat et que c'est faux, l'éditeur possède tout le loisir de poursuivre l'auteur et de se faire rembourser toutes les sommes qui ont été versées à l'auteur (en plus des frais encourrus par la production du roman, même si ce dernier point est discutable).

M

Dites-moi, M...

Vous semblez parler avec expérience. Vous en connaissez beaucoup, de jeunes auteurs? Wink

Peut-être avez-vous reçu des textes écrits par des jeunes, au cours de votre carrière d'éditeur? Bien. Je ne nie pas que l'expérience fasse tout, mais on peut passer autant d'heures à écrire en un ou deux ans que d'autres en vingt ou trente ans. Vous n'avez visiblement pas encore vu de jeunes étant prêts à travailler autant. Mais ne pouvez-vous pas admettre que ça peut exister, comme moi je peux admettre que les jeunes auteurs ne sont pas tous doués?
Revenir en haut Aller en bas
lemaitredechasse
Fan Moyen
Fan Moyen


Masculin
Nombre de messages : 215
Age : 38
Localisation : Trois-Rivières
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Marie-Pier Côté et le scandale   Mer 6 Juin - 21:55

Ça peut exister, je ne dis pas le contraire. Cependant, c'est très rare, et ce n'est pas parce qu'on écrit beaucoup que les bonnes aptitudes se développent. Encore faut-il retravailler les textes, les réviser, réfléchir sur le point de vue, sur la psychologie des personnages, sur la meilleure façon de raconter des scènes plus "difficiles", réécrire, resserrer l'intrigue. Écrire, c'est réécrire, c'est beaucoup de travail, et les "jeunes" n'en sont que rarement conscient. Peux-tu m'expliquer comment ça se fait que personne dans l'entourage de MP Côté ne s'est demandé comment elle avait pu écrire un roman "publiable" sans en parler à personne, sans faire lire de premier jet? Parce que les gens pensent que l'écriture découle d'un genre de processus mystérieux, mystique ou magique (presque), mais même les "vieux" auteurs réécrivent et révisent. Ceux qui ne le font pas sont vraiment rares. Peu de gens sont conscients de la difficulté qu'il y a à écrire.

Je côtoie des jeunes tous les jours depuis 5 ans (à temps plein). J'ai des élèves très doués, qui adorent lire et chaque année, j'en ai qui écrivent. Je lis leurs débuts de romans, leurs projets, etc. et je leur conseille toujours la même chose: continue à lire, continue à écrire. Ce n'est pas parce qu'on a compléter un roman qu'il "'mérite" d'être publié.

Pour ce qui est de passer des heures à écrire, ça ne veut pas dire grand-chose: quand je suis en forme (et en vacances), j'écris en moyenne huit heures par jour, mais j'écris quand même moins (en terme de pages) que lorsque je travaille à temps plein et que je n'écris que le soir.

Anyway, je ne détiens pas la vérité absolue. Certains jeunes sont écrivent très bien et auront assurément une carrière littéraire, mais il y aura peu d'élus parmi les candidats.

M
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mathieufortin.blogspot.com
Frédéric
Invité



MessageSujet: Re: Marie-Pier Côté et le scandale   Ven 8 Juin - 18:34

...et on parle pour ne rien dire, étant donné qu'on a le même avis, simplement vu par deux regards différents.
Revenir en haut Aller en bas
Anne Jutras
Fan Moyen
Fan Moyen
avatar

Féminin
Nombre de messages : 232
Localisation : Bromont
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: Marie-Pier Côté et le scandale   Mer 13 Juin - 10:08

Dans notre société basée uniquement sur la performance et le vedettariat, certains jeunes sont tentés d'emprunter le chemin facile de la tricherie pour parvenir à leur fin. Il y en a qui prennent des stéroïdes pour pratiquer des sports et d'autres qui plagient des textes... No

Écrire un livre à succès à 12ans est sans contredit une exception. Rarissime. Toutefois, ne faut-il pas un peu plus d'expériences, avoir davantage vécu pour pondre une oeuvre mature? Si, par exemple, à 12 ans j'avais écrit une histoire racontant une relation conflictuelle entre une ado et sa mère, je ne crois pas que le résultat final aurait été une réussite. Du point de vue de l'ado, la palette des émotions serait on ne peut plus exacte; pour celui de la mère, pas sûre. Bien entendu, la structure du texte serait adéquate, les phrases bien ciselées, efficaces, les dialogues punchés à souhait, mais la profondeur des personnages resterait en souffrance...

Pourquoi?

Maintenant que je suis mère (de 2 belles ados I love you ), je comprends et je ressens une gamme d'émotions qui, à l'adolescence, m'étaient complètement étrangères. Bien sûr, on peut prétendre, inventer, fabuler, faire des recherches sur la psychologie des parents et tout, mais écrire n'est pas seulement une affaire de mots et de phrases accolées. C'est aussi, et surtout, une passion. Écrire c'est être animé d'une passion qui passe par le ventre. Par ses tripes! Une passion qui s'unit aux mots pour former une histoire qui touchera le lectorat. Je ne parle pas d'écrire une histoire à saveur mielleuse, loin de là! On peut écrire des histoires où l'action prime, sans pour autant négliger l'aspect affectif. Les romans de Pierre Bottero, La quête d'Ewilan, L'Autre, Le Pacte des Marchombres, entre autres, en sont un bel exemple.

Écrire avec sa tête, c'est possible, mais ça ne produit pas le même effet. La même profondeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.annejutras.blogspot.com
Frédéric
Invité



MessageSujet: Re: Marie-Pier Côté et le scandale   Sam 23 Juin - 16:33

C'est dire qu'il faut avoir vécu au Moyen-Âge pour faire de bonnes histoires de fantasy, ou alors de bons récits historiques? Razz
Je suis tout à fait d'accord quand vous dites qu'aligner des phrases les unes à la suite des autres ne donne pas le même effet que de les mettre de la manière dont on sent qu'il faut les mettre. Et c'est cela, la profondeur, sentir qu'il y a une partie de l'histoire qui vient de la raison, une autre de l'âme et du coeur. Mais les jeunes auteurs n'ont donc pas d'âme et pas de coeur? Ils peuvent tout autant rendre leurs récits profonds que les plus vieux. Il faut faire deux choses pour apprendre à écrire. Vivre, d'une part ; imaginer, de l'autre. Les jeunes vivent des choses, en imaginent d'autres. Les auteurs plus âgés vivent des choses différentes des plus jeunes, en imaginent d'autres, ou bien se souviennent de ce qu'ils ont vécu dans leur jeunesse.

Est-ce qu'on peut enlever aux uns quoi que ce soit sous prétexte que les autres le feraient mieux? Je ne crois pas. Ou bien alors, le fait de n'avoir pas vécu telle ou telle situation sera pallié par une plus grande imagination de la part d'un auteur - mais ça devient alors du cas par cas plutôt qu'une étude globale. Certains ont besoin de voir les paysages qu'ils veulent décrire (comme l'auteure présentée dans le topic de Littérature, qui voyageait dans le grand Nord avant de se plonger dans l'écriture de ses romans), d'autres non, car ils les imaginent tout aussi bien.

M'enfin, croyez ce que vous voulez. Je n'ai pas la prétention de changer votre avis sur le sujet ; peut-être que, quand vous pourrez me lire (j'entends, lire de mes romans), vous vous laisserez convaincre plus facilement qu'en lisant le plagiat de Marie-Pier Côté et les feuillets de Larochelle. Peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Deaima
Nouveau Fan
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 29
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: Marie-Pier Côté et le scandale   Dim 24 Juin - 8:48

Je doit dire que Frederick à raison. Mais je doit dire que pour être un bon écrivain , selon moi, il faut être un bon lecteur. De toutes façon , bien des textes sont fignoler et refignoler avant d'être publié. Je prend par exemple Anne Robillard , qui a commencé à écrire à son adolescence. Je ne croit pas que ses textes ont été publiés à l'état brut. Ça prit des années avant de prendre forme coimme il le faut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deaima.blogspot.com
Anne Jutras
Fan Moyen
Fan Moyen
avatar

Féminin
Nombre de messages : 232
Localisation : Bromont
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: Marie-Pier Côté et le scandale   Dim 24 Juin - 10:08

Frédéric Tremblay a écrit:
C'est dire qu'il faut avoir vécu au Moyen-Âge pour faire de bonnes histoires de fantasy, ou alors de bons récits historiques? Razz

Et j'ajouterais : faut-il avoir assassiné quelqu'un pour être en mesure de bien décrire une scène de meurtre? Faut-il voir son meilleur ami mourir accidentellement devant nos yeux pour être apte à raconter une histoire de deuil? Faut-il avoir été à la guerre pour construire un récit détaillant les atrocités que subissent les innocentes victimes?
Et j'en passe... Razz Razz Razz

Cher Frédéric, je comprends que ce sujet vous tienne à coeur et qu'elle vous irrite à plusieurs égards. Je ne cherche pas à dénigrer le talent potentiel des jeunes, soyez-en assuré. Je suis entourée de jeunes. Il m'arrive souvent de voir en eux une mer de possibilités qu'eux-mêmes n'ont pas encore effleurée tant leur avenir est illimité. Je les encourage. Un pas à la fois.

Il n'est pas nécessaire d'avoir vécu au Moyen-Âge pour raconter une histoire crédible, je vous le concède, toutefois si c'était une possibilité envisageable, ça serait rudement pratique. Cela dit, certains auteurs trouvent des moyens ingénieux pour y parvenir. Dans le monde médiéval de Bryen Perro, chacune des villes inventées est le reflet d'une ville qu'il a visitée au cours de ses voyages. Pierre Bottero, quant à lui, a participé à des jeux de rôles, endossant diverses personnalités et bâtissant des intrigues solides. C'est ainsi que l'univers de Gwendalivir a pris forme. En ce qui concerne les récits historiques, inutile de s'illusionner : les auteurs effectuent de longues et minutieuses recherches avant de se lancer dans un tel projet. Les critiques, dont rien ne leur échappe, savent repérer les anachronismes et les incohérences. On préfère éviter ce genre de désagrément.

Citation :
Mais les jeunes auteurs n'ont donc pas d'âme et pas de coeur?

Ai-je mentionné quelque part que les jeunes sont dépourvus de coeur? Ciel, non! Vous vous méprenez sur mes propos, cher Frédéric. Je parle d'expérience, ce qui n'enlève rien aux valeurs intrinsèques du coeur et de l'âme. Je sais, pour en avoir lu, que les jeunes peuvent pondre des récits captivants, écrits d'une plume allègre et affranchie. Ils savent imaginer des univers complexes. Chacun y va selon son inspiration. Quoi que vous pensiez du romancier Christopher Paolini, auteur d'Eragon, ce jeune homme est un bel exemple. Il a commencé l'écriture de sa trilogie alors qu'il n'avait que quinze ans (soit environ votre âge). Moi, je lui dis : Chapeau! C'est un accomplissement en-soi et une belle réussite!

À quand votre prochain roman? Dites-le-moi, je serais honorée de vous lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.annejutras.blogspot.com
Frédéric
Invité



MessageSujet: Re: Marie-Pier Côté et le scandale   Dim 24 Juin - 15:32

Le premier en janvier 2008, les autres, j'espère, suivront de près.

J'espère trouver le temps de me lancer moi-même dans la lecture de vos romans. Je connais Le vent de l'oubli, et je sais que vous en avez publié un autre chez Vents d'ouest. Avez-vous publié ailleurs, également?

C'est étrange, le vouvoiement... Il faut dire que c'est la première fois que j'en suis "victime". Alors, si il nous est donné de se reparler, soit ici, soit ailleurs, on pourrait se tutoyer? Razz

Je prenais l'exemple d'avoir vécu au Moyen-Âge pour, disons, reprendre le vôtre touchant les relations mère-fille. Je sais, il y a certaines "lacunes" d'expérience que même l'imagination ne peut combler, mais, même en étant jeune, je crois qu'on pourrait donner aux parents des émotions assez vraies, même sans égaler celles que donneraient de véritables parents, pour faire une histoire qui non seulement se tient, mais sera également agréable à lire et cohérente.

Ce que je pense du romancier Christopher Paolini, je l'ai déjà mentionné. Peut-être que l'on n'a retenu que le mauvais côté de ma critique, mais enfin, je la réitère. J'ai dit qu'il avait une excellente plume, autant du côté de la structure des phrases que du vocabulaire, mais qu'il l'utilisait un tant soit peu d'une mauvaise manière. Ce qu'il a pu dire lors d'une de ses apparitions à la télé ne m'a pas aidé à me faire une meilleure opinion de lui. Vous savez que Monsieur, une fois qu'il aura terminé d'écrire le troisième livre de sa trilogie, compte prendre sa retraite? Monsieur croit avoir assez apporté à la littérature moderne, et compte ouvrir une maison d'édition pour les jeunes auteurs qui souhaiteraient se lancer sur les traces d'une saga aussi grandiose que L'Héritage! Wink

Voilà pour l'effet (négatif) d'un trop grand succès. Mais c'est le sujet d'un tout autre débat, qui devrait avoir lieu dans un autre topic.

Citation :
Je doit dire que Frederick à raison. Mais je doit dire que pour être un bon écrivain , selon moi, il faut être un bon lecteur. De toutes façon , bien des textes sont fignoler et refignoler avant d'être publié. Je prend par exemple Anne Robillard , qui a commencé à écrire à son adolescence. Je ne croit pas que ses textes ont été publiés à l'état brut. Ça prit des années avant de prendre forme coimme il le faut.

Frédéric avec un c, merci. Razz

Oui, évidemment, personne ne pourrait prétendre écrire un chef-d'oeuvre sans avoir lu des chefs-d'oeuvre auparavant.

Tous les textes ont besoin d'être fignolés et refignolés avant la publication ; je suis certain que même les plus grands n'y échappent pas. Mais, qu'on soit adulte ou adolescent, je ne crois pas que les corrections à apporter dépendent de l'âge : enfin, si, peut-être un peu, pourtant il y a tellement d'autres critères à prendre en considération qu'on ne peut pas bien juger qu'avec un seul d'entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
lemaitredechasse
Fan Moyen
Fan Moyen


Masculin
Nombre de messages : 215
Age : 38
Localisation : Trois-Rivières
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Marie-Pier Côté et le scandale   Lun 25 Juin - 0:20

Anne Robillard n'aurait pas souffert d'avoir travaillé encore plus, surtout au niveau du style!

M
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mathieufortin.blogspot.com
Anne Jutras
Fan Moyen
Fan Moyen
avatar

Féminin
Nombre de messages : 232
Localisation : Bromont
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: Marie-Pier Côté et le scandale   Lun 25 Juin - 7:45

Frédéric Tremblay a écrit:
Le premier en janvier 2008, les autres, j'espère, suivront de près.

Félicitations! C'est tout proche! Est-il possible d'en connaître le titre et la maison qui t'a accueillie? (Peut-être dans un autre topic? Histoire de respecter le sujet de celui-ci.)

Citation :
J'espère trouver le temps de me lancer moi-même dans la lecture de vos romans. Je connais Le vent de l'oubli, et je sais que vous en avez publié un autre chez Vents d'ouest. Avez-vous publié ailleurs, également?

En fait, le titre exact est L'ombre de l'oubli. (T'en fais pas, tout le monde a droit à l'erreur ;-) Pour le moment, je n'ai pas publié ailleurs. Mais ça viendra... Enfin, si : il y a quelques années, j'ai gagné le premier prix du concours littéraire de la revue Lurelu, catégorie 8 à 12 ans. Le texte a été publié en hiver 2001.

Citation :
C'est étrange, le vouvoiement...

Entièrement d'accord! Je le faisais par marque de respect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.annejutras.blogspot.com
Frédéric
Invité



MessageSujet: Re: Marie-Pier Côté et le scandale   Lun 25 Juin - 14:12

Citation :
En fait, le titre exact est L'ombre de l'oubli. (T'en fais pas, tout le monde a droit à l'erreur ;-) Pour le moment, je n'ai pas publié ailleurs. Mais ça viendra... Enfin, si : il y a quelques années, j'ai gagné le premier prix du concours littéraire de la revue Lurelu, catégorie 8 à 12 ans. Le texte a été publié en hiver 2001.

Aïe. Embarassed Franchement désolé. Je devais me mêler avec la maison d'édition, vent et Vents... Razz

Je le lirai certainement bientôt, et j'ouvrirai un topic, histoire d'inviter les autres à le lire.

Pour le titre et tout, tant qu'à faire deux messages, aussi bien en faire un seul (même si c'est très loin, j'avoue, du sujet initial).

Le titre est, et l'éditrice semble l'avoir bien apprécié, donc je ne crois pas qu'il sera changé, Histoire d'une ruse inversée. Il sera publié chez Joey Cornu en janvier 2008. Peut-être connaissez-vous? Enfin, certains du forum ont critiqué le fait que la maison d'édition se soit spécialisé dans l'édition de jeunes auteurs, ceux-là même qui, pourtant, gardent de nombreux préjugés pour ces mêmes jeunes auteurs. Je voulais me fier sur la rencontre d'aujourd'hui (eh oui! le contrat est tout frais signé ^^) pour décider si j'allais m'adresser à eux ou à d'autres éditeurs pour mon prochain manuscrit, que je considère bien meilleur que celui-ci, et ils ont réussi à me convaincre : certainement, je ne resterai pas avec eux toute ma vie, mais je crois que je vais bien apprécier les petites maisons qui ont du temps à donner à leurs auteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Anne Jutras
Fan Moyen
Fan Moyen
avatar

Féminin
Nombre de messages : 232
Localisation : Bromont
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: Marie-Pier Côté et le scandale   Lun 25 Juin - 19:04

Y a pas de faute!

C'est chouette de vouloir ouvrir un topic sur mon roman. grin Merci, c'est cool de ta part!

Joey Cornu? Mais oui, je connais! Smile Cette boîte m'a l'air très bien. L'essentiel, c'est de te sentir apprécié. Respecté. De sentir qu'à leurs yeux tu es aussi important que n'importe quel autre auteur.

Le titre de ton roman est accrocheur. Je te souhaite de vivre une belle expérience avec cette première publication. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.annejutras.blogspot.com
Sparkles
Fan Moyen
Fan Moyen
avatar

Nombre de messages : 118
Age : 24
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Marie-Pier Côté et le scandale   Jeu 5 Juil - 11:44

Anne Jutras a écrit:

Écrire un livre à succès à 12ans est sans contredit une exception. Rarissime. Toutefois, ne faut-il pas un peu plus d'expériences, avoir davantage vécu pour pondre une oeuvre mature? Si, par exemple, à 12 ans j'avais écrit une histoire racontant une relation conflictuelle entre une ado et sa mère, je ne crois pas que le résultat final aurait été une réussite. Du point de vue de l'ado, la palette des émotions serait on ne peut plus exacte; pour celui de la mère, pas sûre. Bien entendu, la structure du texte serait adéquate, les phrases bien ciselées, efficaces, les dialogues punchés à souhait, mais la profondeur des personnages resterait en souffrance...

Tout dépend de la maturité de l'auteur et également du narrateur. Si l'auteur est capable d'observer une scène avec un détachement, il pourra alors mieux comprendre et percevoir les émotions de ses parents (je parle pour cette situation-ci). Il est probable que cet auteur soit incapable d'atteindre ce niveau d'impartialité - dans la plupart des cas, du moins - ; c'est sûr qu'alors, il ne reconnaîtra pas ses torts et critiquera probablement ce que disent les parents - ce qui peut être seulement acceptable si le narrateur est au "je" et que c'est l'adolescent qui parle, comme vous dites.

Donc, je suis d'accord, c'est rarissime. Mais ça existe.

Anne Jutras a écrit:
Pourquoi?

Maintenant que je suis mère (de 2 belles ados I love you ), je comprends et je ressens une gamme d'émotions qui, à l'adolescence, m'étaient complètement étrangères. Bien sûr, on peut prétendre, inventer, fabuler, faire des recherches sur la psychologie des parents et tout, mais écrire n'est pas seulement une affaire de mots et de phrases accolées. C'est aussi, et surtout, une passion. Écrire c'est être animé d'une passion qui passe par le ventre. Par ses tripes! Une passion qui s'unit aux mots pour former une histoire qui touchera le lectorat. Je ne parle pas d'écrire une histoire à saveur mielleuse, loin de là! On peut écrire des histoires où l'action prime, sans pour autant négliger l'aspect affectif. Les romans de Pierre Bottero, La quête d'Ewilan, L'Autre, Le Pacte des Marchombres, entre autres, en sont un bel exemple.

Écrire avec sa tête, c'est possible, mais ça ne produit pas le même effet. La même profondeur...

Alors, vous ne pourriez pas écrire pour les jeunes ; c'est ce que ça veut dire, non ? Puisque vous êtes une adulte. Bien sûr, vous pouvez dire que vous avez déjà été jeune. Mais les temps ont changé, vous ne pensez plus de la même façon qu'eux et, même avec un effort, ça semblerait plutôt forcé que réaliste et ce ne serait pas "profond". Selon ce que vous dites, toujours. Pourtant, combien d'adultes écrivent des livres pour enfants mettant donc en vedette des enfants ? Et certains de ces livres tracent un portrait très vrai de la psychologie et du comportement des jeunes.



Désolé de m'éloigner du sujet, et je suis consciente d'être un peu "en retard" =P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marie-Pier Côté et le scandale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marie-Pier Côté et le scandale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» une belle découverte, Happy ending par Marie-pier
» Clodomir marie son coq.
» Marie Jaëll, compositrice et pédagogue au XIXe siècle
» Méthode du toucher, pédagogie musicale Marie Jaëll
» Marie-Aude Murail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Arielle Queen :: Divers :: Je prendrais un café... :: Débats et opinions-
Sauter vers: