Forum Arielle Queen

Pour tout le monde qui veut parler de la série Arielle Queen ou qui est intéressé.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Écoles publiques/privées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Frédéric
Invité



MessageSujet: Écoles publiques/privées   Jeu 26 Juil - 21:14

Je viens lancer ce débat, et, même si pour moi la réponse est évidente, peut-être que certains pourront me détromper.

Croyez-vous que les écoles privées soient meilleures que les écoles publiques? Et alors, qu'ont-elles de meilleur : le service d'enseignement, l'encadrement, le milieu parascolaire? Ou bien alors pensez-vous davantage que tout dépend de l'étudiant, qu'une personne de nature intelligente ne changera pas peu importe son école?

Pour moi, c'est une chose certaine que les écoles privées sont meilleures, sous quelques angles, que les écoles publiques. J'ai un ami qui, lui, allant dans une école publique, refuse carrément de l'avouer ; sauf que, dans son cas, c'est tellement maladif qu'il refuse même d'écouter mes arguments. Et l'explication en est très simple : le budget de ces écoles est plus grand. Sachant que l'argent peut faire bien des choses, ce qu'il faut accepter même si c'est déplorable, il me semble logique qu'il y ait un meilleur enseignement dans les écoles privées, peut-être des enseignants plus "spécialisés", plus de possibilités quant aux activités,...

Oui, c'est bien dommage que ce service ne soit pas accessible à tous, mais s'il l'était, sans doute tout le monde voudrait aller dans une école privée. Non? Et au lieu de se concentrer à nier que ces écoles soient meilleures que d'autres, il faut espérer que tous les parents, un jour, aient les moyens d'y envoyer leurs enfants.

Vous en pensez quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Milie
*Votre admin Light*
*Votre admin Light*
avatar

Féminin
Nombre de messages : 917
Age : 24
Localisation : Gatineau
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Écoles publiques/privées   Jeu 26 Juil - 22:08

Frédéric Tremblay a écrit:
Oui, c'est bien dommage que ce service ne soit pas accessible à tous, mais s'il l'était, sans doute tout le monde voudrait aller dans une école privée. Non?
Si je le voudrais,je pourrais allée dans une école privée,mes parents ont les moyens ect...Désolé mais je me sens "vexée" dans ce propos!C'est pas parce que les parents ont les moyens de t'envoyer dans une école privée,que la personne va particulièrement allée dans une école privée! Il faut un peu de volonté de cette personne pour allée dans ce genre d'école.

Pour ma part,je suis allée dans une école publique même si je pourrais allée dans une école privée.Pourquoi? C'est simple,je suis allée dans une école qui répond à se que j'ai le goût de faire.J'adore le cinéma et le théâtre,donc j'ai appliquer dans une concentration qui répond à mes goûts.Je ne dit pas que les écoles privées auraient pue ne pas réponde à mes choix,je veux seulement dire que certaines écoles publiques donnent beaucoup en épanouissement avec diverses concentrations qui répondent aux besoins des élèves.

Frédéric Tremblay a écrit:
Croyez-vous que les écoles privées soient meilleures que les écoles publiques? Et alors, qu'ont-elles de meilleur : le service d'enseignement, l'encadrement, le milieu parascolaire?
Étant dans une école publique,nous avons beaucoup d'encadrement,je crois que celà est présent dans chaques écoles,peux importe si cette école est publique ou privée.
Pour se qui est du milieu parascolaire,je dirais que les écoles publiques ont pratiquement moins de budget que celles privées mais ça n'empêche en rien de faire des activités parascolaires telles,qu'aller au Mont St-Anne ou aller à Montréal voir une pièce de théâtre.Tout dépant comment l'école gère le budget.

Frédéric Tremblay a écrit:
Ou bien alors pensez-vous davantage que tout dépend de l'étudiant, qu'une personne de nature intelligente ne changera pas peu importe son école?
Je suis d'accord avec toi,ça dépend de l'étudiant en question.Un étudiant en école publique peux être aussi intelligent qu'un étudiant en école privée.Je me cite en exemple,je vais dans une école publique,lors de mon bulletin de fin d'année,j'ai eu 98% en mathématique,tout au long de l'année j'avais des résultats qui variais entre 98% et 100%,j'en suis fière.Il y a beaucoup de personnes,temps dans les écoles privées que publique qui ne peuvent obtenir d'aussi haut résultats.

Tout celà pour dire que peu importe si nous allons dans une école privée ou publique,ça dépent de la personne.Un étudiant qui étudie dans une école publique a autant de chance de réussir que quelqu'un qui est allé dans une école privée.Tout dépend de la capacité des personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alter.forumactif.com/
mjolnir
Nouveau Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 29
Age : 23
Localisation : Trois-riviere
Date d'inscription : 25/07/2007

MessageSujet: Re: Écoles publiques/privées   Jeu 26 Juil - 22:43

Omg j'ai pas grand chose a dire a part que si l'ecole sa existerait pas sa serait encore mieu... Twisted Evil

oh! non au moin la premiere annee sinon on pourait pas lire arielle queen.. affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas
°MISTER Administrateur°
°MISTER Administrateur°
avatar

Masculin
Nombre de messages : 378
Age : 27
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re: Écoles publiques/privées   Ven 27 Juil - 9:49

ben moi, j'ai passé mon secondaire au collège jean-de-brébeuf et vous vous en doutez, c'est une école privée. je suis d'accord avec millie pour dire que tout dépend de l'étudiant. Personellement, j'ai vraiment détesté être dans cette école, non pas à cause de l'enseignement mais à cause de l'ambiance qu'il y avait. la rumeur dit vrai, c'est fou le nombre de snobs qu'il y a dans ce genre d'écoles, et ça bousille tout. c' est sur que les services à l'élève étaient meileurs mais selon moi, l'ambiance y est pour beaucoup. C'est pas pour rien que je pars en cégep public à la place de rester...

_________________
Forever a tale,
Soulmates never die
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/tommyrifkins
lemaitredechasse
Fan Moyen
Fan Moyen


Masculin
Nombre de messages : 215
Age : 38
Localisation : Trois-Rivières
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Écoles publiques/privées   Ven 27 Juil - 12:56

Thomas a écrit:
c' est sur que les services à l'élève étaient meileurs ...

Je ne suis pas d'accord. j'ai enseigné au privé, j'enseigne maintenant au public, et il y a autant d'argent aux deux endroits: les parents paient le montant d'argent que le gouvernement ne finance pas et le montant d'Argent total est pas mal égal.

Cependant, l'argent ne sert pas à la même chose. Dans les écoles publiques, il faut traiter avec toutes sortes d'élèves. D'ailleurs, les écoles privées n'ont souvent pas de psychologue, de travailleur social, etc... tandis qu'au public, il y en a, même si ce n'est pas souvent. Au privé, l'école peut, selon son bon vouloir, se débarasser d'un élève tandis qu'au public, il faut composer avec tous les élèves, ce qui peut, justement, amener des problèmes d'argent car certains élèves requièrent des services particuliers qui coûtent cher.

De plus, c'est vrai que les élèves sont snobs, hautains, condescendants au privé, et que les parents se croient tous permis car ils paient.

Au public, il y a de tout: la clientèle est diversifiée. Mes meilleurs élèves à vie allaient au public, et non pas au privé. Ils étaient dans des groupes difficiles, mais ils performaient incroyablement bien. Ils ont donc beaucoup plus appris car ils avaient à composer avec les autres élèves différents d'eux.

Anyway, c'est un long débat...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mathieufortin.blogspot.com
Sparkles
Fan Moyen
Fan Moyen
avatar

Nombre de messages : 118
Age : 24
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Écoles publiques/privées   Ven 27 Juil - 13:00

Frédéric Tremblay a écrit:
Croyez-vous que les écoles privées soient meilleures que les écoles publiques? Et alors, qu'ont-elles de meilleur : le service d'enseignement, l'encadrement, le milieu parascolaire?

Je vais dans une école privée, mais je ne crois pas qu'elles soit vraiment meilleure qu'une autre école publique - enfin, peut-être, sur certains aspects, l'est-elle. Par exemple, pour les sorties et les activités organisées, vous n'auriez pas idée du nombre dont on en a faites, cette année ! C'est certain que, comme Frédéric l'a dit, ils ont vraiment plus de budget, alors ils sont en mesure d'en faire davantage.
Quant à l'encadrement, je crois également qu'il est très bon - il y avait de très nombreuses récupérations en tout temps, mais à l'approche des examens de fin d'année, alors là, les enseignants étaient toujours là pour nous aider - et il y avait eu une journée de préparation aux examens où les élèves étaient libres de venir, et où ils pouvaient poser des questions aux professeurs de leur choix, mais j'imagine qu'ils font ça dans toutes les écoles..
Je ne pense pas, par contre, que l'enseignement soit meilleur. Les professeurs ne sont pas davantage qualifiés pour enseigner dans une école publique que privée - du moins, je ne crois pas. Mon professeur d'anglais - très piètre professeur, d'ailleurs - était nouveau dans notre école et, auparavant, il n'avait enseigné que dans des écoles publiques - ce que je n'associe pas au fait qu'il soit piètre, loin de là ; seulement, je ne crois pas que, pour "entrer" dans notre école, il ait dû suivre une autre formation spéciale.

Frédéric Tremblay a écrit:
Ou bien alors pensez-vous davantage que tout dépend de l'étudiant, qu'une personne de nature intelligente ne changera pas peu importe son école?

Certainement. Mon oncle est allé dans une école publique et, maintenant, c'est un médecin spécialisé - je ne sais plus dans quoi - ; reste qu'il est très populaire dans son domaine, excellent, également, et il donne fréquemment des conférences dans de nombreux pays. Ce n'est qu'un exemple, mais c'est pour vous dire que si une personne est vraiment intelligente, ça ne changera pas, peu importe qu'elle soit dans une école privée ou non - à condition, bien sûr, qu'elle ait de la volonté ; encore là, ça n'entre pas vraiment en jeu avec le type d'école, même si, parfois, dans les écoles publiques, ou, du moins, dans une que je connais, une majorité d'étudiants ne fait pas grand chose, ne se force pas, "foxe" les cours, etc. ; dans ce cas, il lui en faudra pour ne pas se laisser influencer.

Frédéric Tremblay a écrit:
Oui, c'est bien dommage que ce service ne soit pas accessible à tous, mais s'il l'était, sans doute tout le monde voudrait aller dans une école privée. Non?

Je ne pense pas. Parce qu'il y a des individus, comme Milie, qui choisissent des écoles publiques parce qu'elles correspondent davantage à leurs goûts ; et d'autres qui ne sont pas tellement intéressés aux études.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frédéric
Invité



MessageSujet: Re: Écoles publiques/privées   Ven 27 Juil - 16:35

Je vois que, finalement, c'est un grand et long débat. Heureux que tant de personnes soient venus poster, je ne m'attendais pas à ça.

Je fais quelques réponses à des phrases qui m'ont accrochées, et auxquelles je voudrais répondre.

Sparkles a écrit:
Je ne pense pas. Parce qu'il y a des individus, comme Milie, qui choisissent des écoles publiques parce qu'elles correspondent davantage à leurs goûts ; et d'autres qui ne sont pas tellement intéressés aux études.

Tout d'abord, quant à Milie, je ne doute pas que ce soit une bonne étudiante. Qu'elle ait choisi une école publique pour aller davantage dans le domaine du théâtre est très bien ; et si elle est déterminée, elle pourra réussir tout aussi bien, sinon mieux, que d'autres étudiants. Je n'en doute pas.

La plupart des gens, même, ne sont pas intéressés aux études. Jusqu'à un certain âge. Parlons sérieusement. Il y a des choses plus intéressantes que les études, même si c'est bien pour les personnes curieuses. Personne ne le nie. Mais les études sont nécessaires. Il n'y a pas question d'intérêt ou non, d'aimer ou de ne pas aimer : et ceux qui arrêtent tôt l'école parce qu'ils « n'aimaient pas ça » n'ont pas compris comment les choses fonctionnent. Tout dépend du domaine. Je ne dis pas que, pour certains, les études ne soient pas essentielles ; mais alors, comme pour les acteurs, les auteurs, ..., ils reprennent leur temps en travaillant, en actant ou en écrivant, ce qui est une sorte d'étude, alors ça revient au même. Personne ne peut vivre sans fournir un minimum d'effort.

Par exemple, je cite Mjolnir :

mjolnir a écrit:
Omg j'ai pas grand chose a dire a part que si l'ecole sa existerait pas sa serait encore mieu... Twisted Evil

Sauf son respect, il n'a pas compris. Il dit que si l'école n'existait pas, ce serait encore mieux. Mieux? Parce qu'il n'aurait pas à travailler. Mais, également, il ne trouverait peut-être pas d'emploi ; et si les écoles n'existaient pas, la société générale en arracherait, si vous me permettez l'expression.

Je ne sais pas quel âge il a, sauf qu'il doit être encore au primaire ou au début du secondaire. Je ne fais pas de préjugé avec l'âge, mais la plupart de ceux qui vont à l'école de ce temps ne font que rêver à en partir.

lemaitredechasse a écrit:
De plus, c'est vrai que les élèves sont snobs, hautains, condescendants au privé, et que les parents se croient tous permis car ils paient.

Je ne t'en voudrai pas de dire que la majorité des élèves sont comme ça, mais de dire qu'ils le sont tous... Autant une personne intelligente le restera peu importe son école, autant une personne humble le sera toujours. J'espère n'être pas snob, ni hautain, ni condescendant, et pourtant je vais dans une école privé. Je ne méprise pas ceux qui vont au public, je peux comprendre leur choix. J'ai bien moins de respect pour les riches que pour les pauvres.
Revenir en haut Aller en bas
Tite-plume
Nouveau Fan
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5
Age : 26
Localisation : Quelque par dans ta tête.
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: Écoles publiques/privées   Lun 13 Aoû - 9:52

C'est normal que les écoles privées soyent meilleure que les écoles publiques! Ils prennent les gentils toutous surdoué capable de ce payé les fournitures, et quand ils se rendent que le toutou ce rebelle ils le renvoient. Pour ce qui est de l'intimidation dans les écoles privées, sachez qu'elle est présente aussi. J'ai une amie qui à décider de quitté son école parce qu'il avait une rumeur à propos d'elle ( bien évidament elle était fausse), elle est allez voir les «intervenants» et personne ne la vraiment aidée même pas le directeur...

Selon moi, que ce sois privée où publique n'a pas d'importance, tout dépend du comportement de l'élève avec les études et du travaille des intervenants. En tout cas, je ne pense pas que les élèves du privée soyent snob pour autant, je dirais plûtot que c'est les professeurs, les personels non-enseignants et les directeurs qui pête de la broue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frédéric
Invité



MessageSujet: Re: Écoles publiques/privées   Lun 13 Aoû - 19:14

Pardonne-moi, Tite-plume, mais je ne parlais absolument pas de comparer par les notes. ÇA, c'est inutile et idiot. Parce que les écoles privées choisissent leurs élèves, pas les écoles publiques. Et qu'ils prennent ceux qui ont les meilleurs résultats aux tests d'admission.

D'ailleurs, c'est bien de comparer des humains à des chiens. De toute évidence, tu n'encourages pas l'intelligence, hum? C'est du moins ce que je comprends. Wink

Je parlais plutôt de l'enseignement, directement. Des services offerts, de la qualité de l'enseignement... Comparer des écoles entre elles par les notes ne se fait tout simplement pas.

Quant au cas de ton amie, tu restes trop floue pour que ça puisse être un argument. Tout dépend de l'ampleur du problème. De la manière dont elle tentait elle-même de s'aider. Et peut-être même qu'on a tenté de l'aider, mais qu'elle refusait de se soumettre aux moyens offerts ; elle a pu te conter une histoire différente. Mais ce sont des hypothèses.

Je te rappelle que l'école à laquelle ces gens travaillent (le personnel dont tu parles) ne les changera pas. S'ils étaient de nature vantards, ils le resteront, sinon ils seront toujours modestes. Encore, vous faites de la généralisation, en prenant peut-être comme exemple une ou deux personnes que vous connaissez. Mais jamais je n'ai vu une personne de nature sainte "pervertie" par une éducation au privé.

C'est bien de ta part de donner ton avis, même si tu as répété tout ce que nous avions déjà pu dire.
Revenir en haut Aller en bas
Tite-plume
Nouveau Fan
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5
Age : 26
Localisation : Quelque par dans ta tête.
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: Écoles publiques/privées   Mer 15 Aoû - 16:07

Bah ça revien au même... Quand on veut savoir si une école est meilleur qu'une autre on regarde pas la bouffe de la cafet mais bien le rendement scolaire! c'est con mais c'est sa on dit des écoles privée qu,elle son meilleur parce qu'elles on plus de resource mais justement pour ça que les élève on de meilleur note ils on du materiel neuf!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enna-Yerdua
Fan
Fan
avatar

Féminin
Nombre de messages : 87
Age : 24
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: Re: Écoles publiques/privées   Mer 15 Aoû - 16:28

Personellement, j'ai fait deux années de secondaire au publique. J'avais choisis cette école de 1 parce que mes amies y étaient et de 2 parce que le volet art m'intéressait. Je ne crois pas vraiment que l'école privée soit meilleure que l'école publique. Chacunes à ses points forts et ses points faibles.
Citation :
Ou bien alors pensez-vous davantage que tout dépend de l'étudiant, qu'une personne de nature intelligente ne changera pas peu importe son école?
Je penses que même une personne surdouée peut avoir plus de difficultés au publique, parce que dans sa classe, il peut y avoir des personnes qui ne s'intéressent pas au cour et parlent. Ça m'est arrivé. J'ai toujours été une des meilleures de ma classe, dans un groupe assez fort (moyennement en fait..) et mes notes ont commencer à baisser dans certaines matières parce que je ne comprennais pas ce que les professeurs disaient, puisque ceux-ci n'avait pas assez d'autorité.
Sinon, côté professeurs, au privé ils faut qu'ils aient plus d'autorité, parce que ce qui compte pour eux c'est la réussite scolaire des élèves, pour garder leur statut de bonne école. C'est assez logique non?
Si on parle du comportement des élèves, ce ne sont pas TOUS les élèves du privé qui sont hautains et tout. Peut importe l'école, il y a tout de même de l'intimidation.
Mais comme je disais plus haut, il n'y a pas vraiment de moyens pour savoir quelle école est la meilleure!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jdrs4all.fr-bb.com
Sparkles
Fan Moyen
Fan Moyen
avatar

Nombre de messages : 118
Age : 24
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Écoles publiques/privées   Mer 15 Aoû - 18:42

Enna-Yerdua a écrit:
Je penses que même une personne surdouée peut avoir plus de difficultés au publique, parce que dans sa classe, il peut y avoir des personnes qui ne s'intéressent pas au cour et parlent.


Il peut aussi bien y avoir des personnes qui ne s'intéressent pas aux cours au privé, et qui parlent, également. Mais je ne crois pas qu'on ait la même notion de ce que sont des personnes "surdouées". Surdouées, justement, ce sont ceux qui, en une matière, excellent, qui dépassent vraiment tout le monde de beaucoup. Par exemple, on accusera ceux qui sont "surdoués" en écriture d'avoir plagié le texte qu'ils ont écrit pour une composition, et on dira d'eux qu'ils écrivent bien mieux que bien des adultes - pour cette dernière chose, je ne trouve pas qu'ils aient raison de dire ça, le talent ne dépendant pas de l'âge et ne se comparant donc pas à des personnes qui n'en ont peut-être aucun simplement parce qu'elles sont plus âgées. Ou ce peuvent être des gens qui excellent dans toutes les matières, ont toujours au moins 90%. Encore là... Bien sûr, quand je dis qu'on ne semble pas avoir la même notion de ce que sont des surdoués, je ne me base pas uniquement sur cette petite phrase, mais sur d'autres que tu as écrites et qui me l'ont fait croire. Parce qu'on eut dit que tu en parlais comme si c'était quelque chose d'assez commun, alors que ce n'est pas vraiment le cas. Enfin, ce n'est pas le sujet.

Enna-Yerdua a écrit:
Sinon, côté professeurs, au privé ils faut qu'ils aient plus d'autorité, parce que ce qui compte pour eux c'est la réussite scolaire des élèves, pour garder leur statut de bonne école. C'est assez logique non?

Dans les deux types d'écoles, il devrait y en avoir autant. Car peut-être, en effet, les gens parlent-ils moins au privé - beaucoup moins - ; mais c'est dû à peu près uniquement à l'autorité des professeurs. Mais, suivant ce que tu as dit, si les élèves parlent davantage dans les cours au public, les enseignants devraient donc être plus autoritaires. Peut-être également ne le sont-elles pas, leur école n'ayant aucn "statut" et ne se souciant donc pas de le préserver. Comme tu peux voir, sur ce point, je ne suis pas totalement en désaccord avec toi.

Enna-Yerdua a écrit:
Si on parle du comportement des élèves, ce ne sont pas TOUS les élèves du privé qui sont hautains et tout. Peut importe l'école, il y a tout de même de l'intimidation.

C'est tellement un préjugé, ça ! Je suis dans une école privée, et je vais te dire sincèrement que, dans toute ma classe et regardant toutes les autres personnes que je connais de l'école, aucune n'est hautaine ; même ceux que je croise dans les corridors ne semblent jamais l'être - mais cette dernière affirmation n'est pas vraiment basée sur quoique ce soit de solide, mais sur les apparences, je te l'accorde. Quoiqu'il en soit, l'intimidation ne dépend effectivement pas du type d'écoles, mais plutôt du type de personnes.

Enna-Yerdua a écrit:
Mais comme je disais plus haut, il n'y a pas vraiment de moyens pour savoir quelle école est la meilleure!

Mais si, il y en a ; des critères que Frédéric doit avoir mentionnés au moins à deux ou trois reprises. Razz
Ces critères, je te le concède, seraient comme ceux d'un test ; ils prouveraient assez superficiellement que les écoles privées sont probablement (en tout cas, selon mon modeste avis) meilleures que les écoles publiques, mais ne signifieraient guère que les gens s'y sentent mieux, que ce sont celles que la majorité des individus préfèrent. Évidemment, comme ce n'est pas de ça qu'on parle (je m'égare souvent du sujet, non ?)....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frédéric
Invité



MessageSujet: Re: Écoles publiques/privées   Mer 15 Aoû - 22:07

Tite-plume a écrit:
Bah ça revien au même... Quand on veut savoir si une école est meilleur qu'une autre on regarde pas la bouffe de la cafet mais bien le rendement scolaire!

Pardonne-moi. Comment peut-on comparer une école qui choisit ses élèves, et une école qui, elle, doit prendre tous ceux qui s'y inscrivent? Ça ne se fait tout simplement pas. Et les autres critères de comparaison, les véritables, ceux-là, ne se chiffrent pas. Il y a : la qualité de l'enseignement, l'autorité des enseignants (ce dont on a parlé), la quantité de récupérations possibles... Tu vois. Rien qui ne soit en pourcentage.

Tite-plume a écrit:
...mais justement pour ça que les élève on de meilleur note ils on du materiel neuf!

Ah ah! Quand j'aurai fini de rire, je pourrai te répondre! ... Bon, je crois que c'est passé. Évidemment, le matériel change tout. L'écoute en classe, l'étude, la volonté de réussir, la détermination, tout ça, ce n'est rien en comparaison de l'importance du matériel neuf. Disons que je ne suis pas tout à fait d'accord. Smile

Quant au message de Enna-Yerdua, je crois que Sparkles a dit tout ce que j'avais à dire. Enfin, au lieu de personnes "surdouées", je crois qu'on aurait dû employer le mot "intelligentes", qui aurait été mieux utilisé : parce qu,apparemment, la définition de ce qu'est une personne surdouée est différente pour chacun. Mais, ce que j'en pense, c'est qu'une personne intelligente l'est assez pour se trouver des moyens de réussir. Par exemple, aller en récupération, où c'est plus tranquille. Étudier davantage pour compenser ce qu'elle n'a pas pu apprendre en classe. Ou, en dernier recours, aller parler directement au professeur pour lui faire comprendre son problème. Donc, le bruit que peuvent faire les autres élèves n'est pas, selon moi, une bonne explication à la baisse de résultats dont tu parles.

Quant au préjugé parlant d'élèves hautains et tout ça, j'ai dit ce que j'avais à dire, ce qui se résume en une phrase : une école ne peut tout simplement pas changer une personne en mal. Donc, les personnes qui se targuent d'être meilleures car elles vont au privé sont, de nature, vantardes.

Sur les moyens de comparaison... Tu as raison, Enna-yerdua. C'est difficile de comparer, tout simplement parce que les moyens de comparaison ne sont pas en chiffre. On a essayé de le faire à partir des notes, mais c'était un mauvais moyen d'évaluer, et ça a certainement contribué à créer le fossé public/privé qu'on connaît maintenant. Il y aurait toujours des moyens de faire... Mais pourquoi, après tout? Pour avoir une soeur au public, tout ce que je peux dire, c'est que le privé pousse ses élèves vers une plus grande quantité de travail que le public, vers un plus grand sérieux également. Ceci sans considération de l'élève : je ne nie pas que des personnes décidées à réussir puissent le faire peu importe leur école. Seulement, si on prenait l'exemple de deux pantins sans pensées propres laissées dans les deux institutions, celui au privé réussirait mieux, tout simplement parce qu'on l'aurait forcé à faire un effort plus considérable ; et que, arrivé au cégep, puis sur le marché du travail, il sera habitué à travailler davantage.
Revenir en haut Aller en bas
Pltrix22
Nouveau Fan


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Écoles publiques/privées   Ven 17 Aoû - 16:12

Désolé si je n'ai pas pris le temps de tout lire les messages, j'ai survolé le sujet. Si je dis des choses qui ont déjà été dites, rappelez-le-moi.

Pour ma part c'est plus dur de juger, puisque je suis au public, mais dans un programme spécial. Non pas dans un programme pour les jeunes en difficultés, mais dans le programme d'étude international. Pour ceux qui ne connaissent pas ça, c'est un type de classe (il y en a deux par année à notre école) plus avancé que le régulier, où on a plus de devoirs, on fait plus de recherches, du service communautaire, un projet multidisciplinaire, et où on a plus d'anglais et de l'espagnol. Donc, je ne peux pas vraiment juger si les programmes réguliers des écoles publiques sont moins efficaces que privés.

Néanmoins, je ne crois pas que le privé soit meilleur que le public. La raison pour laquelle on en a l'impression, selon moi, c'est que l'école privée coûte plus cher, donc seuls ceux qui ont un certain intérêt pour l'école prennent la peine de s'inscrire... La plupart du temps. Comme dans tout, il y a des exceptions. Tous ceux qui haïssent l'école se retrouvent au public. L'enseignement n'est pas moins bon au public, toutefois les élèves s'y intéressent moins.

C'est vrai par contre que c'est plate se retrouver dans une classe avec des gens qui sont pas intéressés par l'école.

C'est pourquoi je favorise qu'au public on place les élèves dans différents groupes, différents programmes ajustés à leur niveau, voire à leur engouement pour l'école. Des groupes pour les plus doués, les plus intéressés, et des groupes pour ceux en difficulté.

Pltrix22 Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frédéric
Invité



MessageSujet: Re: Écoles publiques/privées   Ven 17 Aoû - 16:21

Je crois que, rendu à ce niveau, pour la plupart des élèves, ce sont surtout les parents qui décident. Vous savez que ce n'est pas dans mon style de faire des préjugés selon l'âge, c'est pourquoi je prends la peine de mentionner "la plupart" : certains peuvent être assez éclairés pour décider à quelle école ils veulent aller, et savoir pourquoi. Mais pour certains, je n'en doute pas, les parents les inscrivent au privé qu'ils soient intéressés ou non par l'éducation, simplement parce qu'ils pensent que ce sera meilleur ; ce qui est vrai d'une manière car, par le fait que ce soit plus sévère, ça n'incite pas autant à se "foutre" de l'école qu'au public (encore là, tout dépend de l'élève).
Revenir en haut Aller en bas
Pltrix22
Nouveau Fan


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Écoles publiques/privées   Ven 17 Aoû - 16:34

Si un jeune n'aime pas l'école, ses parents l'inscriront peut-être au privé quand même, mais il n'aimera pas plus l'école. En plus, s'il a davantage de devoirs, et que c'est plus sévère, il ne va que plus se rebeller. Comme dans toute chose, ça dépend de la personne. Le privé peut discipliner un élève "rebelle", tout comme le public. Ce n'est pas le fait qu'un jeune soit au privé qui le motivera plus à aimer l'école.

Citation :
ce qui est vrai d'une manière car, par le fait que ce soit plus sévère, ça n'incite pas autant à se "foutre" de l'école qu'au public


Et ça se dit sans préjugé!

Ce n'est pas le fait qu'un élève soit au public qui fera qu'il se foutra de l'école. L'école privée est plus riche, mais n'est pas nécessairement mieux. L'argent ne fait pas toujours le bonheur. Et la sévérité d'une école ne fera qu'amener l'élève qui se fout de l'école à se rebeller.

Si quelqu'un n'aime pas le hockey, est-ce que c'est en l'inscrivant dans une ligue élite que ça va lui donner plus le goût de jouer?

Pltrix22 Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bizzou
Fan Moyen
Fan Moyen
avatar

Féminin
Nombre de messages : 277
Age : 23
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: Écoles publiques/privées   Mar 28 Aoû - 16:41

moi je dis publique car le priver il faut quon porte un uniforme et je croi que la facons quon sablle ces aussie une facons de sexprimer

bizzou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enirehtac Xuorig
Fan
Fan
avatar

Féminin
Nombre de messages : 83
Age : 24
Localisation : Belle-de-Jour
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Écoles publiques/privées   Mar 28 Aoû - 16:51

C'est une question qui demande demande de la réflexion, car lorsqu'on veut envoyer un enfant dans une école, les parents vont toujours avoir à décider le choix qu'ils vont prendre. Au privé, les devoirs il y a en a beaucoup beaucoup, mais c'est plus sérieux, donc moins de nièseries! De plus, le privé, c'est bien plus structuré et encadré que l'école publique, mais au publique c'est vraiment moins sévère et tu es plus libre de faire ce que tu veux. Je crois que le fait d'aller à une école privée t'amène simplement à mieux seuleument s'y tu y met les efforts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frédéric
Invité



MessageSujet: Re: Écoles publiques/privées   Sam 1 Sep - 23:58

bizzou a écrit:
moi je dis publique car le priver il faut quon porte un uniforme et je croi que la facons quon sablle ces aussie une facons de sexprimer

bizzou

Parler reste la meilleure façon de s'exprimer, et l'école privée ne l'empêche en rien.

Le débat ne se situe pas tellement au niveau de l'uniforme, mais c'est quand même un avis... Razz
Revenir en haut Aller en bas
Thomas
°MISTER Administrateur°
°MISTER Administrateur°
avatar

Masculin
Nombre de messages : 378
Age : 27
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re: Écoles publiques/privées   Dim 2 Sep - 11:57

et bien maintenant je suis au cegep public et laissez moi vous dire que le public est largement plus agréable que le privé !

_________________
Forever a tale,
Soulmates never die
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/tommyrifkins
Deaima
Nouveau Fan
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 29
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: Écoles publiques/privées   Dim 2 Sep - 12:30

Frédéric Tremblay a écrit:
bizzou a écrit:
moi je dis publique car le priver il faut quon porte un uniforme et je croi que la facons quon sablle (Qu'on sable ?!? Serais-je dylexique ?) ces aussie une facons de sexprimer

bizzou

Parler reste la meilleure façon de s'exprimer, et l'école privée ne l'empêche en rien.

Le débat ne se situe pas tellement au niveau de l'uniforme, mais c'est quand même un avis... Razz

Je n'aurais pas mieux dit ! Les vêtements , à la base , c'est rien que du tissu ! Ça dit rien sur la personnalité d'une personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deaima.blogspot.com
Esserdnetal
Toi, t'es un vrai Fan!
Toi, t'es un vrai Fan!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 391
Age : 22
Localisation : Bunker 55 en 1945 Berlin
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Écoles publiques/privées   Jeu 20 Mar - 21:00

Moi, je suis d'accord avec les deux sauf que je préfère les écoles publics parce que tu n'a pas a porté d'uniforme(la plupart) qui nous empêches notre liberté d'expression. Aussi nous ne pouvons pas assez laisser son lousse à l'école privé. On peut mais moins. Mais je ne peu témoigner vu que je ne l'ai essayé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eve400@skyrock.com
Izo0o
Nouveau Fan
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13
Age : 25
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: Écoles publiques/privées   Jeu 20 Mar - 21:10

Moi-même suis dans une école privée. Je pense que le privé se différencie beaucoup du public. Pour ma part, j'aime beaucoup mon école, mais beaucoup de choses m'ennuie. Par exemple, les gens sont beaucoup plus distants, froids, bref. C'est la situation présente dans mon école. Peut-être est-elle différente dans d'autres écoles, mais la mienne a toujours été comme ça, même quand c'était mon père qui la fréquentait. Si je devais refaire mon choix d'école secondaire, je choisirais définitivement le public, puisque c'est totalement différent. J'ai beaucoup d'amis là, et j'ai l'impression d'avoir manqué beaucoup de choses en m'éloignant d'eux.

Une chose que je ne suis pas tout à fait d'accord, c'est bien le costume. Moi-même en porte un, depuis un an que cette collection de vêtements fut instaurée, et je commençe déjà à en avoir ma claque. Oui, c'est beaucoup moins compliqué le matin, mais on ne peut vraiment pas se différencier des autres dans ce milieu qu'est l'école privée.

Puis, bien sur, selon certains de mes proches, l'école privée serait un choix à privilégier si on veut performer plus au niveau collégial. Je suis d'accord sur ce point. À mon école, nous poussons plus la matière, on a plus de devoirs que mes amis du public. Ça peut faire une différence.

Finalement, je pense que les avis sont très partagés, mais bien souvent, ce qui freine les gens à opter pour une école privée, c'est bien le costume. Mais à la longue, on devient tellement habitué qu'on s'en rend même plus compte ! Alors faut vraiment regarder au fond des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Izo0o
Esserdnetal
Toi, t'es un vrai Fan!
Toi, t'es un vrai Fan!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 391
Age : 22
Localisation : Bunker 55 en 1945 Berlin
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Écoles publiques/privées   Sam 17 Mai - 22:41

Je ne dis pas qu'elles sont mauvaises , mais notre école privé(de notre coin) n'apprend que peu comparé à l'école ou je vais. Mais je ne suis pas particulièrement attiré. Justement, je suis assez social et j'aime étudier mais je dis qu'il n'y a pas de grande différence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eve400@skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Écoles publiques/privées   

Revenir en haut Aller en bas
 
Écoles publiques/privées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vidéo] Accès Privé - M6 Tokio Hotel et les Afghanes on Tour
» acces privé
» Droit à la copie privée
» Johnny à accès privé
» line renaud a vie privée sur fr3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Arielle Queen :: Divers :: Je prendrais un café... :: Débats et opinions-
Sauter vers: